samedi 24 septembre 2011

Le zoo du col des Goules

J'avais envie de vous faire partager les coulisses de notre centre d'entraînement.
On montre toujours aux media notre centre de formation, notre salle de muscu, mais lorsque l'on cherche à recruter un joueur, on lui présente les VRAIES installations :

Dans les sous-sols du Michelin, nous avons un hectare de souterrains, anciennes caves d'affinage de Saint Nectaire et entrepôts à caoutchouc pendant la guerre, que nous avons réhabilités pour en faire un complexe ultra-innovant et ultra-secret que même la Stade Toulousain avec ses machines de torture moyenâgeuses nous envie.

La première salle est celle de notre préparateur mental, un certain Hannibal Lecter. Je l'ai recruté après la première finale contre Perpignan, au lendemain de laquelle je me suis réveillé avec un léger mal au cul plutôt que de tête... C'est Peter de Villiers qui me l'a conseillé : il le connaissait en tant que coach mental de Shalke Burger. Mais c'est lorsque j'ai appris qu'il avait été le psychothérapeute de Pierre Berbizier que j'ai décidé de l'engager... Au début, on a eu des petits soucis : il a mangé Tasesa Lavea, le vrai, je veux dire. On a été obligé d'engager son sosie pour la fin de la saison. Ceci explique cela... Depuis qu'on a installé le mur de verre blindé, on peut faire nos séances dans une relative tranquillité.
Ensuite, l'atelier "troisième ligne" : c'est une succession de cages remplies de bêtes sauvages, tigres, pumas, ours polaires, grizzlis, loups garous, bucherons canadiens, anciens joueurs toulonnais et mercenaires tchétchènes. C'est sûr, il y a des pertes, mais regardez le résultat : Julien Bardy... Malheureusement, avec l'arrivée de Vosloo, on va être obligé de modifier notre dispositif. Cette semaine, comme il n'avait pas joué le week end dernier, il a mangé un ours...

On a aussi une salle "détente et relaxation" où on diffuse des interviews de Guy Novès et les compositions d'équipes de Marc Lièvremont. Ca fait toujours du bien de rigoler un peu après une séance physique appuyée. Et pour énerver les mecs avant les matches, on leur passe les commentaires de Christian Jeanpierre ou de Mathieu Lartot.
Mais l'endroit le plus secret, dans lequel on n'entre qu'avec une carte de stationnement de l'usine de Ladoux et qu'après reconnaissance oculaire et digitale, est notre laboratoire de génétique, animé par nos chercheurs nord coréens, qui conduisent des expériences à partir de l'ADN de Brock James, de Naps et de Rougerie...